La Clinique d’information des aînés prise d’assaut

La première Clinique d’information des aînés a connu un vif succès avec plus d’un millier de visiteurs

Publié le 16 Janvier 2013
Publié le 16 Janvier 2013
Pierre Saucier

Les organisateurs de la première Clinique d’information des aînés en Beauce ont frappé dans le mille en présentant cet événement. Toutefois, ils ont sous-estimé la réponse de cette clientèle aînée qui s’est présentée en grand nombre à la Salle paroissiale de Saint-Georges, secteur ouest, ce qui a eu tôt fait de créer un engorgement à l’entrée ainsi qu’à proximité des différents kiosques. On parle même de plus d’un millier de visiteurs entre 13 h et 16 h 30 le mercredi 16 janvier.
« Je suis agréablement surpris du nombre de gens qui se sont déplacés. C’est une réponse de la population qui est au-delà de mes espérances. Ça démontre qu’il y avait un besoin réel d’information chez les aînés. Nous sommes par conséquent dans l’obligation de tenir ce genre de clinique un peu partout à la grandeur de la Beauce, et ce, dès cette année », de souligner l’initiateur du projet, Maxime Bernier, député et ministre d’état (Petite entreprise et Tourisme). Ce dernier ajoute que lors d’une prochaine clinique à Saint-Georges, des efforts seront déployés afin d’améliorer la recette et ainsi permettre une meilleure circulation entre les différents kiosques.
Pour la co-organisatrice, Hélène Morin, présidente de l’AQDR Beauce-Etchemins, l’événement a rempli ses objectifs. « Nous sommes très satisfaits de la participation du public à notre première Clinique d’information des aînés. Cela confirme que les personnes âgées veulent apprendre, veulent savoir, veulent s’informer. Nous espérons grandement pouvoir tenir d’autres cliniques d’information semblables dans certaines municipalités de la Beauce », précise-t-elle.

25 kiosques sur place
Pour cette première Clinique d’information des aînés à se tenir en Beauce, pas moins de 25 kiosques étaient sur place où l’on renseignait les gens sur divers aspects qui touchent leur quotidien. Les différents intervenants ont offert de l’information sur des sujets tels que les ressources et services de soutien pour les aînés, l’accompagnement dans la défense des droits, le soutien et maintien à domicile, l’assistance morale, physique et matérielle, la santé, les services sociaux, les services gouvernementaux (Sécurité de la vieillesse, crédits d’impôt, allocations, assurance-médicament, etc.), les ressources d’habitation ou encore la prévention et la sécurité.
En plus des kiosques d’information, la présidente de l’AQDR, Hélène Morin, et le député de Beauce, Maxime Bernier, ont présenté des capsules d’information portant sur leur mission et les services qu’ils offrent.